20/08/2007

Youkaïdikaïdaaaa...

Bonswââr les gens...  Comment allez vous ce soir?  Ou ce matin?  Moi je vais bien, je prends quelque minutes de mon temps pour vous faire part de ma petite journée d'aujourd'hui et puis dodo...  Aujourd'hui, prise de service à 8h30 pour aller à la visite médicale...  Bon avant ça, préparation du bus de Ichou avec Dédé afin qu'il passe lui aussi une excellente journée...  Et puis j'irais avec Dédé et son 71 jusqu'à la Toison d'Or pour aller dire bonjour à Monsieur le Docteur...  Tout va bien!!  Prochaine visite dans un an...  Après avoir passé près de trois heures à rien faire (faut le dire) au service médical, je retournais au dépôt où m'attendais Dédé...  Nous irons donc remplir deux trois "bombes à eau" pour Ichou...  Ensuite, faux cul comme je suis, dès le départ de Dédé, j'attendrais sagement Ichou pour manger avec lui...  Après avoir mangé, sortie vers la ligne 43 avec 3 bombes à eau avec moi...  Bon, y en a une qui explosera dans la poubelle de mon bus...  Dommage, c'était la plus grosse.  Je croiserais Dédé, qui naïvement, ralentira à mon approche et ouvrira sa fenêtre...  Mais qu'il est bêêêête... mdrrr.  Moi je continue et ne décèlère pas pour autant, et en passant à côté de lui, j'ai même eu l'impression qu'il voulait me dire quelque chose de gentil, ou me balancer sa bombe à eau...  Peut être m'en demander une pour répliquer en cas d'attaque sournoise de Ichou, je décide donc (très très vite) de lui en fournir une, gentil comme je suis, et lorsque nous nous croisons, je lui en jette une, en lui disant "Attrape!"  Ben vous savez quoi?  Ce romanichel l'a loupée...  Il a bien tenté une magnifique amortie avec son torse, mais l'engin à explosé (normal, c'est un peu sa vocation première).  Ayant entendu un bête petit bruit ressemblant méchament à une petite claque de la main sur de la peau nue, je demande à Dédé si tout va bien (par téléphone hein, j'suis pas fou)...  Il était au terminus et en profitera pour me menacer...  Comme j'étais également à mon terminus (mais loin de lui, ouf) j'irais secher mes larmes dans les sanitaires...  J'apprendrais donc, que la petite claque était plus grande qu'il n'y paraissait (j'en ris encore mdrr) et qu'il était trempé (une exagération de plus de la part de Dédé pour dire qu'en fait il est légèrement humide, sachant ce que contient une petite bombe à eau, soit la moitié d'un verre d'eau)...  Je croiserais encore notre pauvre Dédé-la-naïveté (et pas la nativité, ça n'a rien à voir hein) qui tentera une pauvre manoeuvre en me jetant sa dernière munition...  Rien qu'à voir sa tête, j'étais reparti dans mon petit fou-rire...  Mais bon, soyons sérieux un instant, ce n'est tout de même pas ma faute si tu as les même reflexes que "Le Petit Dinosaure dans la Vallée" mdrrr...  Peu après, ayant 25 minutes de pause (fallait bien ça après ma rude journée) au Square des Héros, je me décidais à attendre Ichou qui faisait du 38...  Quand il était enfin là, et que tout lui paraissait calme, je me décida enfin à agir.  Ouverture des portes de son bus, et tir bien cadré, je le touche juste au niveau des .... heu...  enfin sous la ceinture quoi, mais, horreur, ma bombe n'explose pas, et lui est armé, crotte de crotte voilà que papy fait de la résistance (très bon film pour ceux qui connaissent lol), ce lache en profitera pour me tirer dans le dos alors que je fuyais courageusement mdrrr.  Super, ma chemise était trempée, et en plus, cette eau était froide...  Nous sommes parti chacun de notre côté...  Moi j'ai continué mon service avec mon bus qui roulait super bien, malgrè le fait qu'il était peut être un peu trop optimiste...  En montant l'avenue Dolez, (ça monte pas mal, et notre élan est bien entendu coupé par un plateau castrateur si on le prend au delà de 20km/h) mon bus me fera une pointe de vitesse...  Si si je vous jure, bon la photo n'est pas vraiment top, elle est même floue, mais je l'ai prise en roulant et avec mon gsm...Photos-0022

Voui voui vous lisez bien, 95 km/h dans cette jolie montée...  Un bus de fou non?!

Je demanderais bien entendu un numéro d'objet à la régulation.  Ben oui, ne sachant pas à quelle vitesse je roule et ne pouvant même pas estimer celle-ci en me basant sur le nombre de tours minute (puisque le compte tour était lui foutu) je voulais me dégager de toutes responsabilité si je me prennais un pv...  Normal, quand même...  Faut savoir que je suis passé la place Saint-Job à près de 120km/h....  Pour ceux qui connaissent l'endroit, je me dirigeais vers Vivier d'Oie, et je venais de démarrer au feu, donc je n'étais pas vraiment lancé hein....  Ben 120km/h mes colons...Photos-0023

Pas mal hein pour un bus qui a presque 444000km...  Enfin à mon avis, faut peut être revoir ce nombre à la baisse, car si il tourne aussi vite que le tachymètres, on est mal barrés...  En tout cas, j'avais une petite dame à mes cotés qui a vu la vitesse, et m'a fait la remarque que c'était tout de même limité à 50km/h, je lui ai expliqué mais je pense que la STIB a définitivement perdu une client mdrr...  Rentrée dépôt sans problème et à l'heure, et puis, hop retour maison...  Bonne soirée à toutes et tous...

23:15 Écrit par Greg dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

C'est le bon mot, "Je fuyais courageusement"...

Écrit par : bachi45 | 20/08/2007

Merci pour le fou rire que tu m'as procuré à la lecture de ta journée !

Écrit par : Christian | 24/08/2007

Les commentaires sont fermés.