11/10/2007

Du 95 au Pays des débiles....

Bonswâââââârrrrr… Aujourd’hui, jour de reprise, une nuit (normal) sur du 95 (ben tiens) mais entouré de débiles en voiture… Si si, plus que d’habitude quoi… Déjà en temps « normal » c’est déjà gratiné, mais là, ce soir, c’était encore du jamais vu… Mon bus arrive Cimetière d’Ixelles, à l’heure (miracle) même en avance ;-) je quitte et continue vers Wiener… Là bas, 10 minutes et je pars vers la Bourse. Mouais, ça va mais bon faut être vigilant parce que dehors, c’est la Guerre des étoiles hein… Et ceux qui ne jouent pas, ben ils doivent conduire en braille, c’est pas possible autrement. Je ne reviendrais pas sur la pénible attitude des autogoïstes qui « bouffent » notre bande bus pour descendre vers le boulevard Général Jacques… Non je n’en parlerais pas. Je ne raconterais pas non plus à quel moment j’ai arreté de compter les dingues qui franchissaient la belle GROSSE ligne blanche qui se situe au milieu de l’avenue de la Courronne, ni ceux qui tentent une manœuvre pitoyable pour essayer d’être devant moi quand je quitte mon arrêt… Je ne parlerais pas trop des clients qui seront un peu indisciplinés durant tout le service, sauf, et là je dis miracle, passé 20h, je n’ai eu qu’une tentative de montée à l’arrière… Fou hein… Bref… Je quitte la Bourse à 18h19 et je suis à Trône à 33, j’ai 3 minutes de retard, mais ça va… Je passe devant le square De Meeus, et un peu plus loin, une dame au volant de sa Mini Cooper One « tape » son cligno et freine des quatre fers pour prendre une place… Oui oui oui oui, voilà qui est intéressant, parce que un articulé remplis jusqu’aux yeux ne freine pas vraiment comme une Mini, ou alors j’ai tout le monde devant… Je stoppe donc mon bus, tant bien que mal, un peu trop loin, à savoir, au milieu de la place que la dame voulait… Je suis un peu embêté, mais c’est la vie, j’ai pas fais exprès… La dame dans sa voiturette attends un peu, moi aussi et j ‘enclenche mon frein de point d’arrêt, je ne bouge plus… Impossible de la doubler, je ne suis qu’à 3 mètres d’elle, et impossible de reculer… Donc, je m’attends à plein de choses de sa part, qu’elle sorte pour m’engueuler, qu’elle démarre rageusement en me faisant un doigt d’honneur, qu’elle me demande de reculer en me menaçant de ne pas bouger si je ne le fait pas etc…. Ben rien de tout ça, non, mieux… Si si, mieux… La p’tite dame entre sa marche arrière et recule à une allure, histoire de montrer « que c’est pas parce que je suis une femme que j’sais pas me garer hein, tu vas voir » Ouais ben j’ai vu… Si la vitesse y est, il reste néanmoins un petit problème pour se garer, enfin, un problème qui fait deux mètres cinquante de large, dix-huit mètres de long et qui ne doit pas être loin des 25 tonnes à cette heure là… Donc, mamy prends son élant et BAF, dans le bus… Je vous dis pas le bond que ça cacahuète à fait en avant suite à l’impact… Elle sort de sa voiture en me disant « je vous ai pas vu »… Mais mais, que… comment ça pas vu? Je suis grand et jaune…. Bref, elle changera vite vite vite son fusil d’épaule en me disant que c’est de ma faute, que je devais m’arrêter plus tôt (mais oui, un bus articulé lancé à 40km/h s’arrête sur 12 cm, c’est bien connu) et que j’arrivais certainement à 120 km/h (si c’était vrai) enfin, bref, un magnifique numéro de mauvaise foi, en terminant en apothéose en me disant sans rire, que JE suis de mauvaise foi… Alors que depuis le début je lui ai dis que j’étais désolé, mais que je n’avais pas pu arrêter le bus plus tôt, que c’était impossible. Bref, si au début j’avais droit à une gentille dame distraite, 3 minutes plus tard j’avais devant moi une semi débile qui pensait qu’un bus se conduit comme un vélo et qui pense également qu’un clignotant lui donne tout les droits… Je serais remis à l’heure au Cimetière d’Ixelles pour retourner vers la Bourse… En repassant à Trône, un monsieur avec un accent italien monte à bord et me demande si ils peuvent monter à bord et acheter des tickets… Ma foi, oui, je vois pas pourquoi ils ne pourraient pas… Ben tiens, le gus me sort « nous sommes 40 » … Ah… Ca ira, vous avez assez de tickets? Mais oui… 80 eus s’il vous plait… Ce qu’il payera sans broncher… Je lui ferais tout de même remarquer qu’il existe des cartes de 10 places etc etc… Il pointera ses tickets (oui j’ai laissé monter tout le monde sans compter, monsieur est large… lol) entre Trône et Sablon lol… Plsu tard, j’éviterais un groupe, non, une meute d’étudiant en plein baptême… Ils voulaient monter à bord de mon bus… Ma ma ma si c’est pas mignon… Ils puaient tous l’alcool, le vinaigre et étaient dans un état de « craderie » avancé… Chance, j’étais le deuxième bus… Ouf! Ils iront donc prendre place dans le tout beau Citaro tout neuf, tout propre qui était devant moi… Et sur la 30aine de clients dans le Citaro, 10 en descendront pour venir dans mon bus… En revenant vers la Bourse pour mon dernier voyage, je quitte l’arrêt place Blijckaert et de nouveau un mec tente n’importe quoi, et comme j’avais une camionnette devant moi sur l’arrêt, je devais prendre un peu plus large, mon grognon me fera donc des appels de phares jusque Parnasse et là, profitant de mon arrêt, il viendra faire un peu son « Jean Gabin »… Le mec très classe, costard et tout, et me dira « c’est pas parce que tu as ton cligno que t’es prioritaire hein… » Moi, tout cool (malgré tout) je l’inviterais à se taire, à vite filer chez lui, allumer son pc, faire une recherche sur l’article 39 du code de la route (belge, pas roumain ou portoricain) et que si il a encore une remarque à me faire demain, je serais sur cette même ligne…. Une remarque ou des excuses… Un temps de pause, il me regarde d’un air d’autoroute (j’adore cette expression) et je lui apprends (ou plus précisément je lui rappelle) qu’un bus EST PRIORITAIRE lorsqu’il montre, au moyen de ses clignotants, son intention de quitter son arrêt et que par conséquent, lui, dans sa voiture il doit me laisser quitter mon arrêt, et pour ce faire, il doit ralentir et au besoin????? « s’arrêter » Ben voilà, il s’en souvenait… Je claque ma fenêtre et dégage pendant qu’il assimile le fait de s’être fait moucher cruellement alors qu’il tenait bien son rôle de grande gueule… Avant de quitter la Bourse, un monsieur avec un air patibulaire (mais presque… lol) viendra me demander « dans combien de temps tu pars mon ami? » Alors, je ne suis pas votre ami, et comme indiqué ici (j’étais devant le bus et je terminais une cigarette) je pars dans 1 minute… « Ah, ben attends moi j’arrive ». Non, m’sieur, je n’attends pas, quoi que vous vouliez faire, vous avez une minute et puis je pars… « Allez mon ami, fais un effort » Je n’ai même plus répondu et juste pour l’emmerder, je suis parti à 22h59 et 45sec au lieu de 23h00 na! Le plus beau, LE gagnant du jour, c’est un mec qui, au volant de sa voiture à brûlé le feu au Sablon.. Je suis donc en direction de Wiener, je suis en haut du Sablon, et pour ceux qui connaissent la ligne, vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a une bande bus là aussi, juste au feu, avec un feu rien que pour nous, les bus. J’attends donc sagement, une petite voiture rouge vient se mettre à mes côtés. Blindée la voiture, deux devant, cinq derrière… Et derrière la petite voiture, une autre, blanche avec une ligne bleue au milieu, un spectacle « son et lumières » monté sur le toit… Vous voyez? Et oui la police… Et puis mon pote à la voiture rouge commence à avancer, avancer, avancer, petit coup d’œil à droite, à gauche et hiop le voilà parti vers la place Royale, et tout ça sous le nez des flics… Action, réaction… Lumières bleues (pour faire joli) et hop là, mon pote s’est fait arrêter un peu plus haut… Pas de bol hein :-p Ensuite, fin de service en compagnie de Karim et me voilà enfin à la maison… Demain, même ligne mais plus tôt, j’suis tout triste, moi aussi je voulais faire 49000 voyages sur du 30 dans un mini bus… J’en connais un, il est content content content de plus être malade… mdrrrr Bonne soirée ou journée à tous…

02:02 Écrit par Greg dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Tenue obligatoire! Service de maso! Il devra s'habiller de cuir, clou et avoir son martinet avec lui pour s'auto mutiler au terminus en mangeant du chocolat!

Écrit par : DédéSTIB | 11/10/2007

... pfu...

Écrit par : bachi45 | 12/10/2007

En mangeant du chocolat ... Avec les orteils !

Solidaire !

Écrit par : Jean-François | 13/10/2007

Les commentaires sont fermés.