18/10/2007

AUjourd'hui un coupé "pas très catholique"

Bonsoir les gens...  Théoriquement je commencais à 7h02...  Je me suis donc réveillé à 7h16...  Bien bien bien...  Je préviens le dépôt et je me prépare pour partir...  Je ne suis pas le seul, aujourd'hui, il y a 10 retardataires...   Bref, c'est le bordel...  J'arrive à 8h55 et je prends mon bus, j'appelle le régulateur en sortant pour demander ce que je fais.  Il me sera demandé de faire mon départ de 9h41 à la place du Luxembourg....  Mais en chemin, le régulateur me rappellera pour me demander si cela m'ennuie de faire des navettes entre Ambiorix et Jourdan...Pour une bête question, c'est une bête question lol...  J'irais donc à Ambiorix avec un grand sourire...  Et je ferais 5 petits tours avant de recevoir un nouvel appel de la régulation "Vous tombez bien, j'allais vous demander si je pouvais prendre mon break, j'suis tout fatigué".  Tout ça dans la bonne humeur...  Une matinée bien agréable...  Et puis, glandage de 11h50 jusque 15h00...  Petite papote avec Dédé et Ichou et puis je devais me rendre à Hermann Debroux pour faire deux ch'tits voyages sur du 41.  Deuxième arrêt, des gens attendent le bus, et pas un ne bouge dans l'abribus...  Je passe donc l'arrêt et tout à coup, tout le monde bouge... trop tard, faut faire signe AVANT le passage du bus, pas après...  Plus loin, un monsieur monte à bord en me disant que le 41 avant moi n'est pas passé.  IL enchaine en me demandant si je peux lui donner le numéro de téléphone du dispatching...  Je lui fait remarquer que le dispatching n'est pas joignable par téléphone.  Lui m'annonce qu'il bosse dans le mode métro pendant la nuit et qu'il voulait juste appeller le dispatching pour dire que c'était assez fréquent...  Le fait qu'il soir du mode métro ne change rien pour moi, je resterais donc intraitable mais poli en lui disant que le dispatching est au courrant, que téléphoner pour dire ce genre de choses n'est pas vraiment constructif et que de toute façon je ne connais pas le numéro (menteur il est dans le répertoire de mon gsm).  IL écrasera et ira s'asseoir...  Et puis j'allais entrer dans l'enfer, pas longtemps mais quand même....  A l'arrêt De Fré, soit deux arrêts avant le terminus, une horde, une meutes de jeunes qui attendent de monter à bord d'un bus, n'importe lequel...  Je stoppe mon bus, et j'ouvre les portes (pas de REB là maintenant...) les gens à bord auront du mal à descendre et puis, l'invasion...  Ca hurle, gueule,pue (si si certains) bref, l'enfer.  Et en plus, malgré le fait qu'ils aillent tous à l'école, ils n'en sont pas pour autant plus malins, je devrais demander le silence (après avoir essayé de me faire entendre gentiment) et enfin je devrais pointer du doigt 3 moutards à l'avant et 4 à l'arrière et leur demander de descendre du bus, sans ça il m'était impossible de fermer les portes et qu'ils devaient prendre le bus suivant qui n'était qu'à deux minutes plus loin...  Petit mensonge de ma part, mais c'était pour la bonne cause...  C'est donc avec un bus plein à craquer comme un elastique tendu que j'irais à Héros...  OUF....  Second voyage sans trop de problème, enfin juste quelque distraits bien entendu...  Et puis en quittant Hermann Debroux, je fais le tour et je m'arrête au feu du carrefour du boulevard du Souverain...  Et là, un mec vient shooter du pied dans la porte de mon bus...  J'ouvre pour l'engueuler (quel con) et il  m'agresse directement en me demandant si ça me faisait mal de prendre des passagers...  Je lui demande si il est capable de lire et qu'il aille lire correctement lire ce qu'il est écrit à l'avant du bus...  C'est donc confus qu'il me dira qu'il n'avait pas vu qu'il était écrit "HORS SERVICE"...  Vous me connaissez, j'ai pas pu m'en empecher, je l'ai donc mis minable : Donc, vous shootez dans les portes d'un NOUVEAU bus parce que vous êtes INCAPABLE de lire des lettres de 35 cm de haut, lumineuses ET en couleur, il vous faut quoi en plus, que le bus chante et crie son numéro?  "Heu non non..." sera sa seule réponse...  Claquage de portes au nez et hiop je file vers le dépôt...  Cool je gare mon bus et emprunte la bande "jaune" qui est (en principe) réservée à la circulation du personnel pieton dans le dépôt...  Comprenez les chauffeurs qui vont entre le bus et la salle d'exploitation par exemple...  Il y a encore beaucoup de place pour passer à coté avec un bus...  Et puis la vitesse est limitée et je pense que doubler un bus en mouvement dans le dépôt est interdit...  Ben mes loulou, je suis pas passé loin de me retrouver sous les roues d'un collègue...  Un bus passe à mes cotés doucement avec ses "4feux" pour aller probablement se garer, plus loin un autre entame sa manoeuvre pour pouvoir présenter son bus correctement pour le reculer dans son emplacement, et d'un coup, un articulé vient littéralement me frôler à une vitesse largement supérieure à 30km/h, je devrais faire un pas sur le coté pour reprendre un peu de distance pour ma sécurité...  Evidement ce con (oui c'est le bon terme) était bloqué par les deux autres bus devant lui, je passerais donc à sa hauteur en repérant bien mon con mais ne ferais aucune remarque ... pour le moment.  J'entre dans la salle d'exploitation, je remplis mes papiers, mets ma recette dans mon coffre etc etc et donc 10 minutes après mon con arrive en courant...  Je l'ai chopé grave et j'me suis pas fait prié pour parler bien fort...  Il aura donc droit à une bonne engueulade...  Et quand je quittais la salle, ben il savait maintenant que c'était un con...  Sale con aussi celui qui a agressé notre Ichou...  Vraiment un gros con, j'espère qu'il aura beaucoup d'emmerdes...  Heureusement Ichou n'a pas été affecté physiquement...  Tout les détails sur son blog...  Demain c'est mon dernier jour...  Cool...  Bonne soirée...

21:27 Écrit par Greg dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.